QUAND LA GÉORGIE CÉLÈBRE LA NATURE

Le VIN GËORGIEN est au coeur de la tradition formant la culture de ce peuple autour de la nature qui, avec abondance,  offre à la terre de Géorgie entre mer et montagnes de la nouriture materiellement et spirituellement

Le FOLKLORE et la   DANSE GËORGIENNE comme un art martial célèbrent la magnificence de la vie sur terre et de la spiritualité,; une sorte de rituel perpétuant la mémoire des ancêtres et célèbrant la jeunesse avec force et vigueur.

LA TABLE GÉORGIENNE ET ABONDANCE DE NOURRITURE

1. LE CHEF DE TABLE UN ROLE IMPORTANT
La nourriture est au cœur de la plupart des traditions géorgiennes et la table aux mets en abondance ou SUPRA fait partie intégrante de toute célébration. Le Tamada – LE CHEF DE TABLE – est en charge du bon déroulement du repas et, surtout, des toasts. Chaque toast est interprété par les membres de la table avant de le boire, et il ne faut jamais boire de vin sans trinquer (mais ne vous inquiétez pas, la bière c’est aussi bien que le vin pour l’occasion!

2. NOUVEL AN DEUX FOIS FETE EN GEORGIE
L’arrivée du Nouvel An est l’une des célébrations les plus importantes en Géorgie  et ils la célèbrent deux fois. une première fois le 1er janvier, puis le 14 janvier, dit « Vieux Nouvel An », selon le calendrier julien. Le 2 janvier est Bedoba, ce qui signifie « un jour de chance ». Ce jour-là, on pense que tout se passera comme le reste de l’année afin que tout le monde évite le travail et garde une disposition aussi ensoleillée que possible pour créer un bon précédent pour les 363 prochains jours.

3.NOEL GEORGIEN EN JANVIER
Comme dans de nombreux autres pays orthodoxes, les Géorgiens célèbrent Noël le 7 janvier, ce qui correspond au 25 décembre dans le calendrier grégorien. Le 7 janvier, de nombreuses personnes participent à un défilé appelé « ALILO »: ls sont vêtus de costumes traditionnels géorgiens portant des drapeaux et se déplacent dans les rues ainsi pour célébrer Noel.

4.LA FETE DU VIN NOUVEAU
C’est une sorte de tradition en devenir, mais maintenant dans sa huitième année, le New Wine Festival qui a lieu à Tbilissi dans la capitale, permet aux Géorgiens de célébrer quelque chose qu’ils considèrent comme faisant partie intégrante de leur histoire et de leur culture : lE VIN GEORGIEN est célébré en invitant les visiteurs à déguster le produit des vendanges de l’année, célébrant les jeunes vins produits dans le pays.


5. UNE EAU MINERALE MAGIQUE
Les Géorgiens pensent que boire de l’eau minérale de BORJOMI, de la ville éponyme du centre du pays, peut tout guérir comme par magie, de l’intoxication alimentaire à la gueule de bois. Il provient d’une région volcanique et est naturellement gazéifié, ce qui lui donne une saveur unique et l’imprègne des minéraux qui lui confèrent soi-disant ses propriétés curatives.

6. UN ART MARTIAL – LA LUTTE GEORGIENNE
Le khridoli est un art martial géorgien historique qui a connu une résurgence depuis que la Géorgie a obtenu son indépendance de l’Union soviétique en 1991. Il mélange une variété de styles, notamment la lutte, le judo et même l’escrime dans un sport inhabituel et qualifié.

7. LE VIN AMBRE
Un vin spécial unique à la Géorgie est son vin orange ou ambré, obtenu en faisant fermenter des raisins dans une amphore en argile appelée QVERI. Il est traditionnellement utilisé pour porter un toast en toute occasion et toute circonstance, de Dieu à la famille en passant par la propriété et les animaux: LE VIN AMBRE qui a été versé dans une corne de belier se boit d’un seul coup.

8. L’HOSPITALITE GEORGIENNE
Le proverbe géorgien « Chaque invité est un cadeau de Dieu » résume en grande partie à quel point les Géorgiens sont hospitaliers et accueillants: Les touristes rapportent régulièrement avoir été invités à séjourner dans des communautés de montagne lors de randonnées et s’être vu personnellement escortés vers des sites d’intérêt et, bien sûr, nourris et abreuvés à chaque tournant à satiété. Attention cependant, refuser un verre lorsqu’il est offert est considéré comme un manque de savoir-vivre et de convivialité.